100% Chevaux

100% Chevaux

Quellestar en coliques !

Quellestar en coliques !

 

Une fois par an, je vais aux écuries de la fontaine du loup pendant une semaine lors des vacances d'été.

Un jour, ou plus exactement un début d'après-midi (28 juillet), Babette (propriétaire d'une jument), nettoyait les abreuvoirs dans les paddocks. Elle vu Quellestar, une jument de 9 ans qui n’était pas en bon état. Elle appela Sandrine et moi puis nous allions voir la jument. Elle avait les symptômes des coliques ! On l'emmena dans un pré à l'ombre pour éviter les coups de chaud. Sandrine lui fit 2 piqures pour la calmer. On appela 3 vétérinaires de la région mais aucun ne répondaient au téléphone. Je fis marcher la jument. Elle ne voulait pas, elle s'arrêtait touts les 2 pas puis gratta le sol, se regarda les flancs en se donnant des gros coups de sabots dedans et se campa. Sandrine appela la propriétaire de Quellestar pendant que j'essayai désespérément de la faire marcher.

 

Quelques minutes plus tard, une vétérinaire nous a appelés. Elle nous a demandé ce qu'il y avait et on lui a donc raconté. Elle dit qu'elle peut venir de suite, mais elle vient d’Aix-en-Provence et il y a 1 heure de route. On décida de l'attendre. Quand elle arriva, elle obsculta la jument puis lui prit le pouls. De ce côté, tout aller bien. Ensuite, elle nous demanda de la mettre au box. Elle la fouilla puis elle senti le Colomb de la jument tout dur et elle ne trouva pas l'intestin grêle. Elle dit que ce n'était pas normal du tout. Il fallait l'amener a la clinique pour la laisser en surveillance quelques jours.

 

Pendant que Sandrine préparait le van, la véto mis un tuyau dans l'estomac de Quellestar. Elle mit de l'eau dans le tuyau puis toute l'eau et la nourriture mangée dans les dernières heures ressortis. C'était de moins en moins normal. Elle nous dit qu'il faut l'opérer d'urgence avant qu'il ne soit trop tard et en profiter pour faire une échographie pour voir exactement ce qu'il se passe.

 

La clinique se trouve à Aix-en-Provence donc 1h de route. Sur la route, on mis le turbo puis quand nous sommes arrivées, les vétérinaires nous ont pris Quellestar. Pendant qu'un d'entre eux lui faisait une échographie, un autre lui rasait le ventre pour pouvoir l'ouvrir, un autre lui mit lun cattétaire et encore un autre préparait l'anesthésie. C'est passé à une vitesse incroyable. Le chirurgien n'a pas voulu qu'on accompagne la jument jusqu'au bloc opératoire par question d'hygiène. 

 

La vétérinaire nous dit franchement qu'il y a très peu de chance qu'elle ressorte du bloc vivante... On lui a fait un gros bisou et verser quelques larmes puis elle est partie en direction de l'opération...

 

En temps normal, l'intestinct grêle fait des vas-et-viens dans une petite cavité mais celui de Quellestar est rentré et pas ressortis. Ce qui explique pourquoi la vétérinaire ne le sentait pas lors de la fouille.

 

Nous avions dit au vétérinaire qu'elle nous appelle une fois l'opération terminée quelle qu'en soit son état. Elle a duré 4 heures. Il nous a appelé le soir vers 22h pour nous annoncer que Quellestar avait survécue à l'opération et que le réveil s'était bien passé. Tout s'était BIEN PASSER ! 

 

L'opération des coliques de l'intestinc grêle comprend de gros risques :

-Infections

-Arrêt du cœur

-Mort sur la table d'opération car les vétérinaires doivent sortir tous les organes du corps

Sur 100 opérations de ce type (bouchon de l'intestin grêle), seulement 7 chevaux en ressortent vivants.



Nouvelles du 29 juillet : Quellestar à de la fièvre (signe d'infection)...

Nouvelles du 30 juillet : Elle n'a plus de fièvre et elle va bien.

Nouvelles du 3 août : Elle rentre chez elle.

Nouvelles du 26 aout : Elle va très bien, on distingue à peine sa cicatrice et là, on recommence peu a peu à la sortir de son box en main, au pas.

Nouvelles du 1 janvier 2013 : Elle va super bien, elle a recommencé à être montée, même à l’obstacle, petit à petit.



30/07/2012
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi